Nourrir Bébé

Du fait de l’augmentation des allergies alimentaires, les biberons ne sont nourris qu’au lait jusqu’à l’âge de 6 mois. S’il y a des antécédents allergiques dans vos familles, cela sera même avec du lait hypoallergénique. Les épaississants de lait, type Blédine, ne sont donnés que si on ne peut pas faire autrement (Bébé vraiment trop glouton).

La bonne position pour nourrir Bébé :
Il est important de bien tenir Bébé lorsque l’on donne le biberon pour que le lait « descende » bien. Quand Bébé ne tient pas encore sa tête, attrapez son cou en faisant une pince avec votre main (le pouce d’un côté, les autres doigts de l’autre) et maintenez le assis.

Il est important que vous soyez assis bien droit pour ne pas avoir mal au dos.

N’oubliez pas de lui faire faire ses rôts (voir rubrique correspondante) et gardez Bébé avec vous après le biberon. Ce moment de câlin est tellement agréable pour vous deux…

Après le biberon, essayez de ne pas coucher Bébé tout de suite et mettez le en position semi assise dans un transat ou sur un coussin. La nuit, faite durer un peu le câlin post biberon pour faire laisser le temps au biberon de « descendre » un peu.

Mon conseil : mettez un lange sur votre épaule : ce lange protégera vos vêtements en cas de régurgitation au moment du rot, vous permettra d’éponger les grosses régurgitations que le bavoir ne peut pas absorber et de nettoyer le cou de Bébé (car c’est là que s’infiltre le « produit » de la régurgitation).



Quelle eau mettre dans les biberons ?
Evian ou Volvic sont réputées être les meilleures eaux, mais une eau dite "coupage biberon" (avec soit un bébé ou un biberon sur l'étiquette) est tout à fait convenable. En fait, tout ce qu'il faut éviter ce sont les eaux riches en magnesium type Hépar. En cas de constipation, les médecins conseillent de mettre un tiers d'Hépar et 2/3 d'eau normale.


Comment compter le volume des biberons, faut-il compter le volume d'eau ou le volume eau + lait ?
Après avoir réfléchi à la question, je pense qu'il faut se baser sur le volume d'eau (en effet le volume eau + lait n'augmente pas de façon proportionnelle, 210 eau et 7 mesures 'amènent à au moins 260 !). De toute façon, je pense que l'important c'est de toujours prendre la même base de référence pour voir la progression et se baser sur ce que l’on maîtrise, à savoir le volume d'eau.

Fréquence des tétées :
En théorie, un nouveau-né nourri au biberon boit toutes les 4 heures, ce qui fait 6 biberons par jour. Dans la pratique, il peut boire plus (7 ou 8 biberons) ou moins (4 ou 5 biberons). En fait, on considère que le lait va être digéré au bout de 2h30, donc si Bébé réclame au-delà de ce délai, vous pouvez lui redonner un biberon. Au fur et à mesure, il va se stabiliser et les tétées vont s’espacer jusqu’à 4 biberons par jour. Je parle de ce que je ne connais pas (mais j’ai des sources) mais pour l’allaitement maternel, la fréquence des tétées peut-être bien plus élevée…

Pour le temps entre chaque biberon, faut-il compter entre les deux moments où il commence à boire, ou bien entre celui où il finit et redemande l'autre ?
Là aussi, j'ai réfléchi à la question car il y a des fois où une tétée dure une heure et j'aurais donc tendance à calculer entre le moment où le biberon est fini et la nouvelle demande. Mais les puéricultrices comptent à partir du moment où le bébé commence à boire. Et en grandissant (Bébé a bon appétit ce que je vous souhaite) une tétée durera entre 10 et 20 minutes et donc cela à moins d'importance.


Bébé a encore faim après le biberon, faut-il lui en redonner ? Quand faut-il augmenter la dose des biberons ?
Si Bébé semble avoir encore faim quand le biberon est terminé, qu’il tète dans le vide et tourne la tête dans tous les sens, pleure et réclame de plus en plus souvent, c’est souvent le signal pour augmenter la dose. Commencer par lui donner une petite rallonge, et s’il réclame la rallonge à chaque fois, vous pouvez augmenter le biberon de base d’une dose.


La règle de calcul pour la dose de biberon est : ajouter 250 g au poids du bébé en grammes divisé par 10 et diviser le tout par le nombre de biberons par jour. Exemple pour un bébé de 6 kg qui prend 4 biberons : (600+250)/4 = 212,5. Il faut lui donner des biberons de 210 soit 7 mesures de lait.


Attention, mon bébé pleure systématiquement à la fin de chaque biberon. Mais le plus souvent, en détournant son attention et en patientant 2 ou 3 minutes, il s’arrête et ne réclame plus rien. Si les pleurs continuent, là je donne une rallonge.


Combien de temps peut-on conserver un biberon ?

J'ai du faire quelques recherches car sur Internet on parle beaucoup de la conservation du lait maternel mais assez peu de celle du lait maternisé. Et sur la boite, il est dit de jeter systématiquement le biberon entamé, mais c'est une recommandation qui va dans l'intérêt du fabricant et vu le prix du lait c'est parfois rageant de jeter un gros biberon de 210 que Bébé a refusé de boire.
Voici le résultat de mes recherches :
- Le biberon se conserve 24 heures au réfrigérateur, si Bébé n'a pas touché le biberon.
- Le biberon se conserve 1 heure s'il est entamé. En effet, des bactéries peuvent s'y développer.
- Là où ça n'est pas clair, c'est le cas du biberon qu'on a vainement tenté de mettre dans la bouche de Bébé sans que celui-ci ne l'accepte. Dans ce cas, la tétine est selon moi trop peu en contact avec un environnement pathogène pour devoir jeter le biberon et on devrait pouvoir le garder au frais jusqu'à ce que Bébé soit plus conciliant... Mais je n'ai jamais rien lu de clairement explicite à ce sujet.

La stérilisation :
La stérilisation sert à enlever tous les germes et bactéries susceptibles de se développer sur les biberons afin que Bébé soit en contact avec un minimum d’agents pathogène.

Nos maisons étant de plus en plus propres et nos produits ménagers de plus en plus performants, le besoin de stériliser devient de plus en plus relatif et certains grands pontes pensent qu’il n’est plus nécessaire de stériliser, afin que Bébé produise ses anticorps.

Les nouvelles générations de stérilisateurs rendant le processus moins pénible, et mon besoin de déculpabiliser étant très fort, je stérilise sagement tous les biberons de Bébé et aussi sa tétine très régulièrement.

Voici la bonne méthode :
1- Laver les biberons et bien les rincer.
2– Les placer dans le stérilisateur en défaisant toutes les pièces (biberon, capuchon, anneau, tétine).
3- Pour sortir les biberons du stérilisateur, prendre une pince.
4- Pour remplir les biberons, ne jamais poser le capuchon côté ouverture.

Ceci dit, je trouve que cette stérilisation est très relative car :
- quid de l’eau résiduelle ? Au bout d’un moment elle n’est plus stérile et il en reste toujours à moins de les essuyer mais là c’est votre torchon qui n’est pas stérile !
- j’ai beau être assez habile de mes mains, moi assembler la tétine l’anneau et le couvercle à la pince, je n’y arrive pas. Une alternative : mettre du gel antibactérien (ou se frotter les mains avec une lingette antibactérienne) avant de toucher les biberons. Mais ça n’est pas parfait.

Que faire quand vous n’avez pas de stérilisateur ?
- la bonne vieille casserole où vous ferez bouillir le matériel
- les comprimés de stérilisation à froid.

Combien de temps doit-on stériliser les biberons ?
Si j’ai bien compris quand Bébé commence à être mobile et à attraper tout ce qui traîne pour le mettre à la bouche, voir à lécher consciencieusement le carrelage, cela devient inutile de stériliser ses biberons…
En ce qui me concerne, j'ai arrêté de stériliser les biberons quand ma fille a eu 5 mois révolus et qu'elle mettait à la bouche tout ce qu'elle réussissait à attraper.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site