L'allaitement

Quand j’ai réfléchi à si j’allais allaiter ou non, j’avais listé les avantages des deux pour faire mon choix.

Avantage de l’allaitement :
- Richesse du lait en anticorps
- Le meilleur lait pour Bébé
- Relation extraordinaire avec Bébé
- Pas besoin de se déplacer avec des biberons
- Pas de stérilisation
- Gratuité
- Relation exclusive avec Bébé

Avantages du biberon :
- Pas douloureux
- Biberons plus espacées
- Moins de dépendance : vous pouvez déléguer et vous échapper de temps en temps
- Papa peut participer
- Pas besoin de devoir « déballer » ses seins n’importe où
- Pas besoin de sevrer Bébé
- Vos seins restent VOS seins

Il est possible de faire un test avec la « tétée de bienvenue ». C’est la première mise au sein de Bébé, quelques minutes après sa naissance. Il tétera le colostrum et cela ne provoquera pas de montée de lait. La montée de lait survient quelques heures plus tard.

Si vous ne voulez pas allaiter, on vous donnera un comprimé pour stopper la montée de lait. Le traitement dure un mois. Plus, il est commencé tôt, mieux c’est.

L’allaitement étant un peu difficile, il faut vous accrocher les premières semaines et ne pas hésiter à vous faire aider. Vous pouvez vous faire aider par la leche league.
C’est fatigant aussi, car il faut allaiter à la demande, et cela peut être fréquent. On vous conseille donc de dormir quand Bébé dort, mais avec les visites et la maison (même si vous laissez de côté et déléguez les tâches ménagères) c’est difficile.

En ce qui me concerne, mon bébé n’a pas voulu prendre le sein. J’ai d’abord été déçue et certains membres du personnel hospitalier m’ont fait culpabiliser (à une période où l’on est particulièrement sensible because descente d’hormones). Maintenant, je le vis très bien !

Au final, la décision ne vous appartient pas : vos seins doivent supporter physiquement, vous devez avoir du lait, Bébé doit prendre le sein… tout un tas de facteurs que vous ne maîtrisez pas.

Mon amie Sylvie, maman d’un petit Thomas et médecin de surcroît, a désiré faire partager son expérience de l’allaitement, qui a été très positive pour elle : « j'ai choisi d'allaiter Thomas et tout s'est bien passé. Je n’ai pas eu de crevasse ni d’autre souci de ce genre. Mais autant tout est simple à la maternité, autant à la maison ça se complique. L’'allaitement est à la demande certes, mais cela ne veut pas dire non plus que Bébé a faim dès qu'il pleure : nos seins ne doivent pas devenir le doudou du Bébé....

Au bout d’un certain temps, tout va finir par se réguler tout seul mais au moment du passage au biberon, il faut prévoir du temps et ne pas s'y mettre la veille de la reprise du boulot car Bébé peut ne pas vouloir du biberon et de sa tétine moins accueillante que le sein, tirer son lait n'est pas si facile et si l'on passe direct du "tout sein" au "tout biberon" bonjour les montées de lait et les douleurs. Il faut aussi prévoir de garder des coussinets bien absorbants dans le soutien-gorge pendant quelques temps car les auréoles qui apparaissent dans la journée au boulot, c'est bof !

Il faut également que le papa soit d'accord pour l’allaitement, car du coup la relation est fusionnelle entre Bébé et Maman, et Papa peut se sentir un peu à l'écart. Du coup, certains conseillent dès le départ de tirer son lait pour que Papa puisse donner le biberon aussi (par exemple la nuit) !

Enfin lors de la transition, Thomas prenait bien le biberon avec son papa mais dès qu'il sentait mon odeur, il voulait le sein et refusait de prendre le biberon dans mes bras. Patience, ça vient petit à petit... »

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site