Premier trimestre

C’est là qu’apparaissent une multitude de petits maux, souvent révélateurs de votre nouvel état d’ailleurs. On n’en connaît bien souvent que ceux qui font partie des clichés comme la nausées ou la recrudescence de boutons d’acné, mais en fait il y en a bien d’autres, inégalement répartis dans le temps et chez les femmes : certaines n’ont RIEN et d’autres les cumulent tous, et ce premier trimestre peut durer plus que 3 mois !

Pour ma part, j’ai connu les nausées, les vomissements, les flatulences (et oui ! je me suis longtemps demandé ce qui se passais et j’ai fini par comprendre que c’était dû à la grossesse), les saignements de nez et une intense fatigue. On comprend aisément que l’on soit fatiguée au dernier trimestre, mais on sait moins que le premier trimestre est également une période épuisante, car notre organisme met tout en place pour le développement de bébé.

En plus, on travaille encore, voire même l’entourage n’a pas été mis au courant de cette grossesse et donc on prend sur soi pour ne rien montrer. Il est donc normal que le soir on ait envie d’éteindre les feux à 20 heures et que le vendredi soir et le samedi (pour celles qui travaillent du lundi au vendredi) on n’ait qu’une seule envie c’est dormir ! Et par expérience, le conjoint a encore plus de mal à comprendre que nous…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site