Peur de l'accouchement

J’avais une peur panique de l’accouchement. Je ne supporte pas la vue du sang, ni même son évocation et l’évocation de soins médicaux. N’étant pas immunisée contre la toxoplasmose, j’ai du avoir des prises de sang tous les mois dès le début de la grossesse et j’ai donc été servie ! Surtout lorsqu’au 5e mois j’ai fait de l’œdème et que la les prises de sang se sont répétées à un rythme de 2 fois par semaine. En plus, l’infirmière me disait à chaque prise de sang « et bien, qu’est-ce que ce sera le jour de l’accouchement ! ».

Pour en revenir à ma peur de l’accouchement, j’en ai parlé dès ma première visite chez le gynécologue, en lui disant clairement que de ce point de vue j’étais une vraie mauviette et que j’étais proprement terrorisée. Il m’a répondu que c’était normal, que toutes les femmes avaient peur pour une première naissance, sans prêter plus attention à mes propos. Et j’ai eu beau le lui répéter à chaque visite (et il y en a eu !), en prenant sur moi car c’est difficile de dire qu’on est une froussarde, il n’y a jamais prêté attention. Même lorsqu’il m’a annoncé que mon accouchement serait en fait une césarienne sous anesthésie locale… Il a fini par admettre le jour suivant mon accouchement qu’il n’avait vu une trouillarde comme moi ! J’espère qu’il s’en souviendra si je dois avoir un autre bébé.

Comme j’en faisais des cauchemars, je me suis résolue à consulter la psychologue de la maternité. En 2 minutes, elle m’avait fait cracher que je n’avais plus de maman, plus de papa et j’étais en pleurs dans son cabinet, donc inutile de dire que j’ai gagné un abonnement pour des consultations. Je ne peux pas dire que cela m’a aidé à me défaire de ma crainte. Cela s’est terminé par un petit mot rédigé par la psy qui a terminé dans mon dossier médical et que l’équipe médicale n’a pas dû lire puisque le jour J, les infirmières ont eu du mal à comprendre mon angoisse. Mais je dois admettre que toutes ces séances à parler de ma mère, de mon rapport à la maternité et comment j’envisageais d’être en tant que maman m’ont beaucoup fait de bien.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site