Devenir Maman

Comme je l’explique dans le paragraphe peur de l’accouchement, j’ai consulté une psychologue qui m’a beaucoup fait parler de ma mère, de sa perte à l’âge de 12 ans et de la façon dont j’envisageais d’être en tant que Maman à mon tour. Je n’avais jamais évoqué ces sujets avec personne, même pas avec moi-même, afin de mieux pouvoir surmonter cette douleur.

Mais au fur et à mesure de ma grossesse, j’ai beaucoup pensé à ma mère, je faisais des rêves (et je me réveillais en pleurant) et j’avais une profonde angoisse de mourir en laissant mon bébé sans maman. Et ça ne s’est pas arrangé le jour suivant la naissance car avec le baby blues, je regardais mon bébé en me demandant quels avaient dus être les sentiments de ma mère à ce moment de sa vie et j’éclatais en sanglots.

La psychologue et les sœurs de la maternité m’ont d’ailleurs beaucoup aidé. Si vous êtes dans le même cas que moi, n’hésitez pas à vous faire aider. Je dois admettre que même si je me pensais forte (et la psychologue a admis que j’avais un redoutable pouvoir à enfouir mes douleurs au plus profond de moi), cela m’a fait beaucoup de bien et je ne rumine plus ce type de pensées.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site