Les visites

Votre séjour à la maternité va être agité : il va d’abord y avoir votre accouchement qui sera fatiguant, l’arrivée de Bébé qui sera émouvante et la descente d’hormones qui sera éprouvante.


Ensuite, les matinées de la maternité sont agitées et constituent un défilé incessant : prise de température à 6h30, petit-déjeuner, reprise du plateau, ménage de votre chambre, passage de l’infirmière pour vos soins, de la puéricultrice pour ceux de bébé, du gynécologue, du pédiatre et je dois en oublier… Sans compter, tous les coups de fils bien intentionnés de votre lointaine famille qui réagit au mail ou au texto envoyé par votre conjoint.


Bien souvent 11h30 arrive avec le plateau du déjeuner et vous n’êtes ni lavée ni habillée… et pas forcément présentable quand les premiers visiteurs pointent le bout de leur nez à 13h30. Et comme vous n’avez pas forcément bien dormi la nuit, vous prévoyiez de faire une petite sieste.

Il faut ajouter à cela, que vous souhaitez allaiter et les premières mises au sein ne sont pas évidentes. Alors certes, vous avez bien demandé à la cousine au second degré de votre conjoint de rester dans le couloir le temps que vous allaitiez, pour ne pas étaler vos seins à la vue de tous (et là la cousine vous dit « mais c’est la nature, j’ai déjà vu des femmes qui allaitent tu sais, … »), mais Bébé ne veut pas forcément boire et c’est tellement stressant de savoir que quelqu’un attend derrière la porte, que vous allez tout remballer ! Sans compter, que certaines collègues de votre mari se précipiteront vers le berceau de Bébé, sans même vous accorder un regard ni une félicitation, et vont le tripoter sans s’être lavées les mains au préalable…


Alors un conseil, faites passer le message que vous ne souhaitez pas de visite le jour de la naissance (voir même le lendemain si vous y parvenez). Cela ne va pas être facile, surtout si vous accouchez en fin de semaine (le week-end, tout le monde a le temps pour venir vous faire une visite) mais pensez à vous… et n’oubliez pas que votre descente d’hormones va beaucoup vous fragiliser émotionnellement.

 

Une astuce : faite accrocher un panneau « visites courtes SVP, Maman fatiguée » pour décourager les visiteurs collants.

Un conseil : invitez la cousine au second degré de votre conjoint pour un goûter 2 ou 3 semaines après votre accouchement, ça la découragera peut-être de venir à la maternité.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site